Vous êtes ici : /

1714 sites géographiques autorisés pour la 3G en outre meé

DOMTOM-ADSL.COM | 10/11/14 13:48 • Mis à jour le 10/11/14 14:07
L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié la semaine dernière les chiffres de son observatoire mensuel des déploiements des réseaux 2G/3G et 4G.

Pour la première fois, l'Outre-Mer a été inclus dans ces données qui vont permettre de l'évolution des déploiements des réseaux mobiles, notamment dans la perspective du lancement prochain de procédures d'attribution de licences 4G dans ces territoires.

Au niveau national, 18 087 sites sont autorisés au 1er novembre 2014 pour la téléphonie mobile trés haut débit (4G) tous opérateurs confondus (+3,3% depuis le 1er octobre 2014). Pour l’instant aucun territoire d’Outre-mer n’a été répertorié. En France, trois bandes de fréquences permettent de fournir un service 4G : la bande 800 MHz ; la bande 1 800 MHz ; la bande 2,6 GHz. 6 721 sites sont autorisés pour la bande 1 800 MHz et 11 722 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz.

Concernant la 3G, le nombre total d'autorisations s'établit à 40 060 sites, dont 1 714 en Outre-Mer. La Réunion est le département d’Outre-mer qui a fait le plus de demandes d’autorisations (636), loin devant la Guadeloupe (344), la Martinique (329) et la Guyane (129).

Pour la 2G, 40 580 sites sont autorisés au niveau national. L’Outre-Mer représente 2390 autorisations. Là encore, la Réunion est loin devant avec 776 demandes. La Guadeloupe suit avec 361 autorisations et la Martinique 357.

Retrouvez plus de détails et l’intégralité de cet article sur le site de nos confrères du JIR sur Clicanoo.re

- Vos avis, vos réactions sur la page Facebook de DOMTOM ADSL en cliquant ici
Vos avis, vos réactions sur la page Facebook de DOMTOM ADSL en cliquant ici
Source : Clicanoo